Sites stars du roman - Saône-et-Loire

Les sites stars du roman en Saône-et-Loire

La Cathédrale Saint Lazare d'Autun

Construite au XIIe siècle pour accueillir les pélerins venus se recueillir sur les reliques de Saint-Lazare, la cathédrale Saint Lazare d'Autun révèle un magnifique tympan. On est hypnotisé par la beauté de cette magnifique scène du “Jugement dernier”.

À quelques mètres de là, l'Espace Gislebertus-Destination Autun vous offre l’opportunité de visionner un film fabuleux : "Révélation, le grand portail d'Autun". Cette immersion en 3D livre avec précision les clés de lecture et de compréhension de cette sculpture au plus près de ses personnages. 15 minutes envoûtantes et passionnante au coeur du tympan !

En savoir plus : Office de Tourisme du Grand Autunois Morvan - Autun

Tympan de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun © DSL/Sandrine Guênerie
Tympan de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun © DSL Sandrine Guênerie

La Basilique du Sacré-Coeur à Paray-le-Monial

À Paray-le-Monial, la Basilique du Sacré-Cœur est l’un des fleurons de l’art roman bourguignon. Modèle réduit de ce que fut l'abbaye de Cluny, elle interpelle tant par son architecture proportionnée que par son élégance et ne laisse personne indifférent (les connaisseurs et amateurs d’art apprécieront entre autres merveilles, l'admirable chevet étagé à l'arrière de la basilique).  À découvrir en visite libre, avec un audio-guide ou en visite guidée l'été.

En savoir plus : Office de Tourisme de Paray-le-Monial - Basilique et Art Roman

Paray-le-Monial : basilique du Sacré Coeur - Saône-et-Loire Tourisme
Paray-le-Monial : basilique du Sacré Coeur, chevet - Saône-et-Loire © OT Paray-le-Monial

L'Abbaye de Cluny

À l'Abbaye de Cluny, ce sont les vestiges d'un centre spirituel, siège du plus grand ordre monastique médiéval d'Occident, qui se révèlent aux visiteurs. La déambulation sous les hautes voûtes romanes du clocher de l'Eau Bénite impressionne. Le film en 3D "la Maior Ecclesia" ouvre la visite et reproduit en images de synthèse Cluny III au temps de son apogée. Une restitution à l'identique du gigantisme et des parties manquantes de l'abbatiale. À découvrir en visite libre, avec un audio-guide ou avec une tablette numérique.

En savoir plus : Office de Tourisme de Cluny et du Clunisois - Cité - Abbaye de Cluny

Abbaye de Cluny - Saône-et-Loire Tourisme
Abbaye de Cluny - Saône-et-Loire © DSL Jo Pesendorfer

L'Abbaye Saint Philibert à Tournus

Chef d'oeuvre de l'art roman des XIe et XIIe siècles, l'abbaye Saint Philibert de Tournus domine la ville de sa haute silhouette. Le clair-obscur de l'avant-nef saisit le visiteur, tout comme la luminosité de la nef sublime la pierre rose des piliers et magnifie les vitraux quel que soit le moment de la journée...

Attardez-vous sous ses majestueuses voûtes puis accédez à la chapelle haute Saint-Michel par l'escalier en colimaçon à l'entrée : la perspective est vertigineuse ! Observez les mosaïques médiévales et les médaillons du zodiaque dans le déambulatoire, un décor rare révélé lors de sa restauration. En visite libre, audio-guidée ou en visite guidée.

En savoir plus : Office de Tourisme Mâconnais - Tournugeois

Tournus : abbaye St-Philibert - Saône-et-Loire Tourisme
Tournus : abbaye St-Philibert - Saône-et-Loire © DSL Nègre Hervé

Autres sites "incontournables" en Mâconnais Sud Bourgogne : Ameugny, Berzé-la-Ville, chapelle des moines (peintures romanes d'inspiration byzantine), Blanot (église/prieuré), Brancion, Chapaize, Charnay-les-Mâcon (église Sainte-Madeleine au bourg de Charnay), Clessé, Igé (chapelle de Domange au hameau de Domange), Mâcon (le Vieux Saint-Vincent), Malay/Ougy, Massy, Mazille, Saint-Hippolyte, Saint-Martin-de-Laives, Saint-Vincent-des-Prés.

Moins célèbres mais tout aussi incontournables…

De nombreuses autres petites églises romanes remarquables sont encore à découvrir au cours de vos circuits. A noter qu'en Bresse Bourguignonne, les églises de Bantanges et Sagy font partie des rares églises bâties en briques. Étonnantes aussi celles de Ciel et de Saint-Christophe-en-Bresse, nous vous laissons aller à leur rencontre pour comprendre pourquoi...