Découvrez la Saône-et-Loire avec notre application web

Epinglez notre appli sur votre smartphone et créez votre parcours personnalisé !

app

Installer Route 71 Fonctionnement
De la pierre à l’édifice, LE BONHEUR se construit

De la pierre à l’édifice, LE BONHEUR se construit

Sacrée restauration

En Mâconnais-Clunisois, la chapelle gothique Jean-de-Bourbon de l’abbaye de Cluny

Cluny
© DSL / La Bougeotte Française

Sculptures et polychromies malmenées, sacristie détruite, toitures modifiées par les guerres et les interventions hasardeuses du XXe siècle… la chapelle Jean-de-Bourbon de l’abbaye de Cluny a bien souffert. Mais à l’issue d’une campagne de restauration complète elle retrouve enfin sa splendeur ! Les vitraux contemporains ainsi que deux autels créés spécialement par l’artiste Sarkis viennent compléter la reprise des maçonneries, la nouvelle charpente en chêne ou la restauration du portail. C’est avec émerveillement que l’on redécouvre les riches décors sculptés, les fenêtres élancées et la voûte d’ogive de ce monument, rare exemple de l’art gothique flamboyant en Bourgogne du Sud. Fin des travaux prévue en été 2023.

 

Écouter aux portes… de l’Histoire

En Autunois-Morvan, villages en visites audioguidées avec Wivisites

Epinac
Epinac © JM Schwartz

Smartphone en main, tympan aux aguets, curiosité en éveil : c’est parti pour une visite ludique et en totale autonomie ! Un peu de « Couches à oreille » pour commencer : le riche passé gallo-romain de la cité se découvre les yeux fixés sur les bâtiments témoignant de la présence des plus grandes familles nobles à travers les siècles. À Anost on écoute et on admire : château de Roussillon ou encore chapelle Sainte-Claire sont au programme, tandis qu’à Épinac on entend le choc des instruments d’extraction dans les galeries de mines, sur fond d’exploitation des houilles dès le milieu du XVIIIe siècle. À son rythme, on lève un coin du voile sur un patrimoine historique et culturel dont l’empreinte persiste dans l’architecture et la physionomie des paysages : les discrets villages de l’Autunois se laissent apprivoiser en un clic, gratuitement. Circuits de visite audioguidés gratuits à télécharger sur l’application Wivisites

 

Un château peut en cacher un autre

En Chalonnais et Autunois-Morvan, châteaux de Saint-Germain-lès-Buxy, de Trélague, d’Épiry et de Morlet

Château de Saint-Germain
Château de Saint-Germain-lès-Buxy © Collection Fleurieu

Tours carrées inégales, porterie aux incroyables mascarons, parc à l’anglaise : l’impressionnant château de Morlet a su vivre et évoluer avec son temps depuis sa construction au XIIIe siècle. Il accueille désormais public et événements dans un cadre bucolique. À Épiry, ce sont deux lions de pierre qui gardent l’entrée d’un corps de logis à la façade rénovée, entouré de quatre belles tours rondes. Le château de Trélague quant à lui, doit son nom aux étangs qui le cernaient autrefois, on peut admirer son donjon carré flanqué de tours, en flânant dans le parc ouvert à la visite. Enfin, pareil à un château de contes de fées, l’édifice romantique de Saint-Germain-lès-Buxy emporte la palme du charme, ses pierres roses se reflétant dans le plan d’eau sur lequel il paraît flotter. On peut y visiter les écuries, la sellerie et la cour d’honneur, tout comme les extérieurs du château, dont le parc agrémenté d’arbres pluricentenaires.
 

Goûter l’histoire d’un château vivant

En Mâconnais-Clunisois, le château de Pierreclos

Château de Pierreclos
© Studio Cabrelli

Les façades ocre du château de Pierreclos ont vu défiler plus de 1000 ans d’histoire. Elles se découvrent dorénavant au cours d’une visite guidée des caves aux échauguettes, dévoilant quelques-unes des péripéties vécues par le domaine, des guerres opposant les Armagnacs aux Bourguignons, jusqu’à la restauration débutée dans les années 1990, en passant par les soubresauts de la Révolution française. Aujourd’hui consacré à l’exploitation viticole, Pierreclos reçoit ses visiteurs au fil d’une toute nouvelle offre oenotouristique comportant dégustations et balade dans le vignoble. À l’ombre des siècles passés, tourné vers un avenir où l’agriculture biologique donne naissance à des vins de Bourgogne précis élevés avec authenticité, on passe à Pierreclos un instant rare entre histoire et terroir.
Visite guidée du château d'avril à septembre. 

  • Tarifs adulte : 7,50 € ; enfant de 7 à 12 ans : 5 €
  • Formule dégustation : découverte de 3 vins blancs et 1 vin rouge : 5 € / personne.

 

Splendide dehors, somptueuse dedans

Au Creusot-Montceau, pavillon Desfontaines de la Villa Perrusson à Écuisses

Villa Perrusson à Ecuisses
© CMT / Oscara Photographe

À Écuisses, la Villa Perrusson dresse ses toitures travaillées et ses riches décors colorés à proximité du canal du Centre, au sein d’un grand jardin à l’anglaise  magnifiquement réhabilité. Bâtie dès 1869 par la famille Perrusson-Desfontaines, pionnière de l’industrie de la céramique, elle témoigne de l’inventivité et de la qualité des
artistes céramistes formés dans les écoles de Lyon et Paris. Véritable « maison-catalogue », protégée au titre des monuments historiques, elle voit l’achèvement de sa restauration entamée en 2014 par l’ouverture très attendue de ses espaces intérieurs. Plafonds décoratifs déposés et rénovés, papiers peints recréés, décors en céramique nettoyés et complétés : c’est un exceptionnel patrimoine industriel et historique qui s’offre enfin aux regards.

  • Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h
  • Intérieurs uniquement sur visite guidée à 14h, 15h, 16h et 17h
  • Durée : 45 min - Tarif plein 4 € / réduit 2 € / Gratuit moins de 10 ans