Gastronomie - Saône-et-Loire

Portraits de chefs de renom

Frédéric Doucet (Hôtel de la Poste, Charolles)

Ce natif du Charolais-Brionnais a fait ses armes chez Bocuse, Troisgros et Orsi avant de revenir sur ses terres natales et de reprendre l’affaire familiale en 2007 pour en faire un restaurant étoilé serti par ailleurs d’un hôtel 4 étoiles référencé dans le cercle des Relais & Châteaux. Il va de soi que la cuisine de Frédéric Doucet est fortement imprégnée de culture locale (80 % de ses produits proviennent directement des artisans-producteurs locaux) avec une expertise toute personnelle en matière de viande charolaise, une de ses grandes spécialités...

En savoir plus : Hôtel la Poste - Frédéric Doucet

Masafumi Hamano (Au 14 février, Saint-Amour Bellevue) 

C’est la passion des vins de Bourgogne qui a mené ce natif de la province de Fukukoa au Japon à s’installer à Saint-Amour au cœur d’un Mâconnais qu’il contribue par sa cuisine à faire rayonner au sein de la gastronomie française. Masafumi Hamano cultive ainsi un goût extrêmement prononcé pour le mariage des mets et des vins locaux. Son restaurant à la décoration moderne et élégante est une invitation à venir s’attabler pour goûter au raffinement d’une cuisine locale teintée de cette note japonaise qui en fait toute la subtilité. 

En savoir plus: Au 14 février 

Eric Pras (Maison Lameloise, Chagny) 

Après un apprentissage auprès de quelques-uns des plus grands cuisiniers français (Bernard Loiseau, Pierre Gagnaire, Antoine Westermann, Régis Marcon…) et l’obtention du titre de meilleur ouvrier de France en 2004, ce natif de Roanne (Loire) a repris la succession de Jacques Lameloise derrière les fourneaux de la Maison Lameloise (détenteur de la note maximale délivré par le guide de référence en matière de restauration) depuis 2009. Ce passionné, “entré en cuisine comme on entre en religion” dès son adolescence se distingue par son sens inné en matière d’harmonie des saveurs. Sa table est une des plus réputées de France.

En savoir plus: Lameloise 

Yohann Chapuis (Le Greuze, Tournus)

Yohann Chapuis est entré en cuisine à l’âge 15 ans en tant qu’apprenti à l’Hôtel de la Poste à Charolles (formé par Daniel Doucet, père de Frédéric). S’en suit un parcours de formation et d’expérimentations qui le mènera à Lyon (auprès de Pierre Orcy), dans le Loiret (à l’Auberge des templiers) et à Vienne (La Pyramide) avant d’arriver à Chagny pour travailler au sein de la Maison Lameloise) puis de s’installer à Tournus, cité gastronome, afin de prendre les commandes du restaurant de la Maison Greuze. Sa griffe ? Simplicité, inventivité, rigueur et convivialité. 

En savoir plus: Restaurant Greuze 

Poulet de Bresse - Saône-et-Loire Tourisme
Poulet de Bresse - Saône-et-Loire © DSL B-Wonder Romain Rozot