Découvrez la Saône-et-Loire avec notre application web

Epinglez notre appli sur votre smartphone et créez votre parcours personnalisé !

app

Installer Route 71 Fonctionnement
Au fil de... La Voie Verte, du Morvan aux vignobles

Au fil de... La Voie Verte, du Morvan aux vignobles

D'Autun à Santenay

D'Autun aux Maranges
© DSL / Globetrekkeuse

En voilà un itinéraire hyper agréable sur la Voie Verte, un brin confidentiel, pour découvrir à vélo le nord de la Saône-et-Loire en démarrant depuis la belle cité romaine d'Autun adossée aux contreforts du Morvan pour une arrivée au cœur du vignoble des Maranges.

C'est un parcours d'environ 45 km (consultez le tracé sur la fiche du circuit) où les paysages alternent entre la vallée de l'Arroux, puis la vallée de la Drée. Sur la 2e partie du parcours, l'itinéraire infiltre furtivement la Côte-d'Or avant de se poursuivre au cœur du vignoble des Maranges et dans la foulée vers ceux de la Côte chalonnaise. La tranquillité apaisante de la campagne se savoure à chaque coup de pédales.

Du Morvan aux vignobles
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Top départ depuis l'aire de pique-nique bucolique du plan d'eau de la Forge d'Autun en bordure des rivières de l'Arroux et du Ternin pour un périple à vélo aux multiples horizons. Vous remarquerez dès la sortie de la ville d'Autun les Telots, deux terrils où la nature a repris ses droits. Sur ce site s'élevait les plus grandes mines françaises de schistes bitumineux qui étaient transformés en une sorte de pétrole.

Dracy-Saint-Loup et le Château de Sully
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Le paysage de la vallée de l'Arroux dévoile ses courbes. L'itinéraire linéaire file sur Dracy-Saint-Loup, Saint-Léger-du-Bois au cœur d'un paysage d'élevages et de prairies à perte de vue. Au cœur de la vallée de la Drée, Sully s'annonce en ligne de mire et un crochet incontournable s'impose alors car ce joyau Renaissance est tout proche de la Voie Verte ! C'est une visite passionnante qui vous attend pour découvrir le majestueux château de Sully entouré de douves.

Les 6 prochains kilomètres défilent ensuite sur des portions ombragées en été.

Epinac
© DSL / Guillaume Robert-Famy

A l'arrivée sur Epinac, c'est le puits Hottinguer que l'on repère de loin par sa silhouette élancée qui interpelle. Il reste le témoignage d'un modèle révolutionnaire d'extraction minière et le plus profond de France avec ses 623 mètres… En cours de réhabilitation, cet impressionnant ouvrage est à fixer dans l'objectif de votre smartphone !

Atelier des 9 portes
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Changement de revêtement, on poursuit sur la véloroute sur 7 km. On musarde sur de petites routes et l'on découvre tour à tour, ici et là, un lavoir, le hameau où l'atelier des Neuf Portes crée de belles céramiques en terre cuite, le domaine d'un producteur de Vins de Bourgogne sur le plateau de Saisy, un petit étang.

Viaduc de la Rochabec
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Vous en avez encore sous le pied ? Nolay sera la prochaine étape et la petite incursion en Côte-d'Or se précise. Deux ouvrages en pierre s'annoncent lors des prochains kilomètres. Le passage sur l'impressionnant ouvrage ferroviaire du viaduc de la Rochabec réserve de belles sensations, notamment l'été avec l'impression de pédaler à la cime des arbres… Quant au viaduc de Cormot, 158 mètres de long et 18 mètres de haut, sa traversée dévoile une vue sur Nolay intéressante. Arrêtez-vous et observez le paysage. Les falaises de Cormot, un site prisé pour ses voies de varappe se repère facilement. Ce cirque naturel capte et attire le regard.

Nolay
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Nolay est en ligne de mire. A l'ancienne gare, prenez le temps de vous attarder sur l'expo Sadi Carnot en plein air, des infos sur ce fondateur de la thermodynamique, et grand physicien natif de la ville. Quelques mètres plus loin, l'aire de pique-nique et son verger conservatoire vous attendent pour une pause bien méritée.

Au fil de... La Voie Verte, du Morvan aux vignobles
© DSL / Guillaume Robert-Famy

Et c'est reparti. Progressivement le paysage change. On remarque le village de Change et son église. Puis les villages des Maranges se succèdent de part et d'autre du parcours. Ici, Paris-l'Hôpital pourrait être la prochaine pause pour une petite dégustation chez un viticulteur. Empruntez alors l'étonnant passage souterrain en pierre sous la Voie Verte pour rejoindre le village. Soyez curieux de le franchir, cette curiosité est rare.

Du Morvan aux vignobles
© DSL / Guillaume Robert-Famy

On poursuit l'échappée ! Là, passage éclair dans le petit tunnel de Dezize-les-Maranges, un petit 100 mètres pour sentir la fraicheur de la pierre de taille. Du côté de Sampigny-les-Maranges, là voilà la prochaine halte pour recharger les batteries. Ca tombe à pic, une aire de pique-nique mais aussi un petit banc n'attendait que vous ! pour une pause-observation du village et des domaines viticoles. Encore quelques kilomètres et Cheilly-les-Maranges s'annonce. Cette fin de parcours  surplombe les Climats du vignoble de Bourgogne. Sept climats "1er crus des Maranges" ont notamment décroché le label du Patrimoine mondial de l'Unesco !

Les Maranges
© DSL / Guillaume Robert-Famy

A partir de Cheilly, ce tracé peut se poursuivre sur la Voie des Vignes en direction de  Santenay dans le département voisin de la Côte-d'Or. A moins de poursuivre en direction de Chagny, le long du canal du Centre pour rejoindre Chalon-sur-Saône et le vignoble de la Côte chalonnaise ou faire le choix de suivre le canal du Centre sur l'itinéraire de l'EuroVelo6 en direction d'Ecuisses…